On facilite la procédure de l’accomplissement du visa en Russie pour les citoyens de l'Islande

On facilite la procédure de l’accomplissement du visa en Russie pour les citoyens de l'Islande

L'accord sur la simplification de la procédure de la délivrance des visas pour les citoyens de la Fédération de Russie et l'Islande entre en vigueur le 1 mars 2010. L'accord lui-même, comme l'accord sur la réadmission, était signé par les gouvernements de deux pays en septembre 2008, après quoi on faisait tout le travail nécessaire de la préparation des innovations.

L'accord sur la simplification du régime de visa concerne l’accomplissement des visas d’entrée simple jusqu’à trois mois et des visas d’entrée multiple. En général les visas d’entrée multiple se sont délivrés aux hommes d’affaires, aux savants, aux personnalités du monde culturel, aux sportifs et aux journalistes.

L'accord semblable était déjà signé entre la Fédération de Russie et l'Union Européenne.

Le Ministère des Affaires étrangères de la Russie mentionne : « L'accord signé par les gouvernements de deux pays en septembre de 2008 touchera les hommes d’affaires, les savants et les personnalités du monde culturel, les sportifs, les journalistes, les élèves et les professeurs, un grand nombre de proches parents des personnes vivant en Russie ou en Islande ».

Un des importants détails de l'accord – les taxes de visa unifiées. La taxe consulaire sera maintenant 35 euros – la même somme que pour tous les pays de l'accord de Schengen. Selon l'accord les procédures liées à l’accomplissement du visa ne doivent pas prendre plus de dix jours.

En outre on définit le cercle des personnes qui pourront recevoir les visas gratuitement. Ce sont des parents des citoyens de l'Islande et de la Russie, les invalides, les élèves, les savants et les membres des délégations.

L'accord russe-islandais sur la réadmission suppose la création du système précis et effectif des procédures, qui travaillera sur le rapatriement des gens se trouvant illégalement sur le territoire de l'Islande ou de la Russie. Aussi l'accord doit assurer le transit de ces citoyens.

La déclaration du Ministère des Affaires étrangères de la Russie annonce : « Tous ces accords contribuent au développement des intercommunications sur des diverses directions, de l'élargissement des contacts entre les citoyens ».

mardi 9 mars 2010