Le service fédéral migratoire propose de refuser les quotas au profit du système par points

Le service fédéral migratoire propose de refuser les quotas au profit du système par points

Le service fédéral migratoire de la Fédération de Russie (SFM) a proposé la suppression des quotas au recrutement des migrants de travail. La proposition énoncée à la « Conception de la politique d'État migratoire de la Fédération de Russie jusqu'à 2025 », était approuvée par la Chambre publique, – le journal « Kommersant » communique.

Selon une nouvelle conception, les étrangers, souhaitant obtenir le travail et l'enregistrement en Russie, seront estimés selon le système par points. Le chef de SFM Konstantin Romodanovsky a noté, « L'âge, la formation, la formation professionnelle, la capacité de l'adaptation doivent devenir les critères pour la sélection des migrants », – cite l'agence de l'ITAR-TASS. Les étudiants étrangers faisant leurs études dans les hautes écoles russes à un tel système de la sélection recevront les avantages.

Le chef de SFM a noté, à une telle régulation de la migration de travail, plus d'attention sera accordée non à la sélection quantitatif, mais à la sélection qualitative des candidats au travail en Russie.

Romodanovsky a rappelé que « On propose simultanément la simplification de l'entrée et la levée des restrictions pour le travail et l'enseignement des membres des familles des travailleurs étrangers qui ont signé les contrats à long terme de travail », – que doit influencer aussi le niveau des migrants de travail et augmenter l'attrait de la Russie aux yeux des étrangers qualifiés.

L'initiative de FMS s'explique, en particulier, par la statistique. Ainsi, on s'attend que le nombre des Russes aptes au travail se diminuera de 10 millions personnes, par ailleurs la quantité de gens vieux augmentera. Donc, le déficit sérieux de la main-d’œuvre apparaîtra.

En tout la conception de la politique d'État migratoire de la Russie prévoit, premièrement, de grandes indulgences bureaucratiques aux travailleurs qualifiés étrangers et leurs familles, ainsi que la suppression graduelle des permissions obligatoires de permis de séjour.

mardi 2 août 2011