Le régime simplifié de visa dans le port franc de Vladivostok sera introduit en été 2016

Le régime simplifié de visa dans le port franc de Vladivostok sera introduit en été 2016

Selon le ministre du développement de l'Extrême-Orient Alexander Galushka, on a déposé le projet de décision sur l’introduction du régime simplifié de visa pour les étrangers qui arrivent dans le port franc de Vladivostok. Il est probable que ce projet va commencer le travail en été 2016.

« Notre objectif est d’introduire le régime simplifié de visa à partir du 1er juillet 2016 pour deux points de contrôle : à l'aéroport international de Vladivostok et au terminal de la mer pour les passagers » – cite le service de presse du Minintère du développement de l’Orient les mots de Galushka.

Le projet implique la présentation du visa sous la forme du document électronique pour laquelle les étrangers doivent former la requête sur un site Internet au moins trois jours avant entrer dans le pays. Des données personnelles seront vérifiées par les autorités compétentes de la Fédération de Russie. Dans le cas de décision positive, les étrangers seront informés sur l'obtention du visa de l’entrée simple pour huit jours en Russie. Ce type de visa exige le paiement de la taxe consulaire.

Lors du franchissement de la frontière russe il sera suffisant pour des étrangers de présenter le passeport (ou autre moyen d'identification), la police d'assurance actuelle et la notification imprimée pour le visa. On peut quitter le pays à travers les points de contrôle (dans toutes les directions), ou par d'autres points à travers la frontière (seulement dans la direction du pays où l'étranger est arrivé en Russie).

Il est nécessaire de mentionner que le Ministère du développement de l’Orient par référence au vice-premier ministre Yuri Trutnev a informé sur son intention d'introduire un nouveau régime de visa sur le territoire du port au 1 janvier 2016. Le projet prévoyait de délivrer des visas pour les étrangers directement à la frontière. Cependant une présentation tardive du projet par le Cabinet de ministres a conduit à l'impossibilité de l’entrée de la loi en vigueur au terme fixé.

lundi 8 février 2016