Le tourisme spécial est un moyen le plus favorable et solide pour entrer en Russie

Le tourisme spécial est un moyen le plus favorable et solide pour entrer en Russie

De nos jours le développement du tourisme joue un rôle important. Le développement des relations sociales, la globalisation publique, le développement de l'infrastructure de transport contribuent à cela. On commence à survenir des aspects intéressants du tourisme. Un de tels aspects est le tourisme spécial. Le tourisme spécial c’est un voyage court (jusqu'à 7 jours) pour la participation aux expositions, l’organisation des négociations ou l'examen médical.

Puisque le procès de la présentation des invitations avec les buts d'affaires occupe beaucoup de temps, les étrangers préfèrent les visas touristiques, qui prennent peu de temps. Cependant les gardes-frontières constatent la non-coïncidence du but de voyage réel. Cela donne aux gardes-frontières la raison de refuser au citoyen étranger dans le laissez-passer à la frontière de la Russie.

Ces derniers temps on devient fréquent les cas du refus de l'entrée aux citoyens étrangers et aux apatrides dans les points de la frontière russe à cause du but de voyage incorrect.

Dans ces cas dans le département Consulaire du Ministère des Affaires étrangères de la Russie on conseille à la demande d'obtenir un visa à la colonne « le but de voyage » d'indiquer pas « le tourisme », mais « le tourisme spécial ». Ainsi, l'étranger qui entre en Russie reçoit le droit de décider des questions d'affaires avec des partenaires russes, de participer aux expositions, aux négociations, et aussi de recevoir des consultations médicales ou de passer un examen médical.

mardi 23 août 2016