Poste de la Russie en Europe

Poste de la Russie en Europe

Le 28 avril 2009 dans la capitale de Norvège Oslo a eu lieu la réunion du groupe norvégien-russe sur la question des technologies et innovations informatiques et communicatives.

Ce groupe a été fondé en mars 2006 dans le cadre de la commission intergouvernementale de la coopération économique, industrielle et technique. Son activité est orientée vers l'échange d'expérience sur le développement des technologies informatiques et communicatives dans les sphères de la santé publique et d'autres sphères publiques importantes.

Cette fois dans la réunion ont pris part non seulement les membres du groupe en travail, mais encore les représentants du Ministère de la connexion et de la communication de la Fédération de la Russie.

Selon les résultats de la réunion est rédigé et signé le protocole de la coopération internationale. En plus, on a discuté l'état du problème du développement des systèmes de communication sur l'archipel Spitsberg. On a décidé de signer le protocole sur la fondation ici de la station des postales « Poste de la Russie » au cours de 2 mois

L'archipel est sous la juridiction de Norvège, mais la Russie a ici un statut à part selon les points de l'accord international sur Spitsberg de 1920. La Russie a ici des intérêts scientifiques et industrielles, et le Consulat russe locale a été transformé en Consulat général en 2008

Un autre problème à discuter est l'élargissement du réseau des liaisons par satellite dans les latitudes polaires. La délégation russe a présenté ses idées sur la possibilité de la fondation dans le bourg Barentsbourg du réseau multiple-service à l'aide de la satellite russe « Express-АМ1 » et l'élargissement du standard actuel de la connexion de radiotéléphone GSM-900. Selon la conception des ingénieurs, elle doit assurer une échange des service interactifs et multimédia selon le protocole IP. Ce réseau va être orienté vers les services de production et les services des besoins publics.

Les norvégiens ont fait part des élaborations des méthodes de la lutte avec l'escroquerie sur le Net et la sécurité des données. Les cotes ont décidée d'échanger de l'expérience de la mise en marche du logiciel dans la sphère de la sécurité de l'information et dans la sphère du délit sur le Net, dans le travail des centre de réponse sur les délit d'ordinateur.

En plus le travail du groupe russe-norvégien comprend la coopération dans la sphère de la création des documents de visa et de passeport de nouvelle génération.

lundi 4 mai 2009