Les règles de l'acquisition de la citoyenneté russe peuvent être changées

Les règles de l'acquisition de la citoyenneté russe peuvent être changées

Le service fédéral migratoire de la Russie en conjonction avec le Ministère de l'économie ont élaboré un projet de loi selon qui on peut investir dans l'économie du pays 10 millions de roubles pour recevoir la citoyenneté russe. En outre, les étudiants qui ont reçu l'enseignement en Russie et travaillé ici au moins trois ans pourront avoir ce droit. Cependant, le citoyen qui prétend à la citoyenneté russe doit prouver que ses fonds investis sont légaux. Ces règles sont la façon simplifiée d'obtenir la citoyenneté russe, au moment actuel les règlement prévoient que l'étranger dans un tel cas devrait obtenir d'abord le permis de séjour dans le pays et ensuite, après avoir vécu au moins cinq ans, de régulariser la citoyenneté.

La procédure simplifiée existe pour les étrangers, dont l'époux ou l'épouse est un citoyen de la Russie, ou pour ceux qui sont nés en URSS et qui sont apatrides. Selon les experts, la somme de 10 millions n'est pas trop grande par rapport aux autres pays.

Cependant, les experts de la chambre des communes ont dit qu'ils rejetteront un projet de loi sous sa forme actuelle, annonce le journal Kommersant. « Il est impossible de comprendre pourquoi dans le projet de loi il s'agit de la recette comme la preuve que l'homme d'affaires est vraiment nécessaire pour l'économie. Il y a beaucoup de possibilités pour montrer sur le document la recette de 10 millions, mais en réalité on ne donnera rien à l'État », citent les médias la parole de remplaçant de secrétaire de la chambre des communes Vladislav Grib. En outre, l'insignifiance de la somme fixée ne satisfait pas des experts.

Les experts s'opposent à l'octroi de la citoyenneté avantageuse aux étudiants, puisque tout au début il faut estimer les besoins de l'Etat dans les jeunes spécialistes des domaines différentes.

lundi 24 février 2014