Moscou va avoir un avenir touristique brillant

Moscou va avoir un avenir touristique brillant

Moscou à son tour a fait le bilan des trimestres de 2009. Selon les données publiées sur la site de RIA « Novosti » au cours du premier semestre 18,6% moins de touristes ont passé par les aéroports de la capitale que l'année passée. C'est plus que 1,5 millions de personnes.

Pourtant selon les fonctionnaires l'extrémité critique de cette chute a passé. Ainsi si au cours des trois premiers mois la chute a constitué 19,8% en comparant avec 2008, au cours de trois deuxièmes moins – seulement 17,7%.

On a discuté les bilans et les projets à la conférence de presse qui a eu lieu le 17 septembre au bureau central d' « Interfax ».

En particulier, le président du comité du tourisme de la capital Grigory Antufiev a annoncé les projets de l'amélioration de la situation actuelle.

Comme exemple du développement touristique la capitale prend Paris et Londres. La capitale de France est visitée par 20 millions de touristes chaque année, dans les projets de Moscou pour l'an 2020 est l'augmentation du flux de tourisme vers 10 millions.

M. Antufiev a souligné, que même dans la période de la crise la publicité de la Russie à l'étranger n'a pas été diminuée. Les évènements projetés consacrées à la connaissance des étrangers avec la Russie ont été organisés. Comme exemple, l'organisation de la fête Maslenitsa à Londres. Il a ajouté que le maire de Dublin a été impressionné par cette fête et a voulu organiser Maslenitsa dans sa ville.

Dans la liste des évènements projetés sont plusieurs expositions, par exemple, Moscou va prendre part à la trentième bourse touristique à Londres « World Travel Market-2009 ».

Les surfaces des hôtels s'élargissent. Au cours du semestre de 2009 on a ouvert 6 nouveaux hôtels et avant la fin de l'année on va ouvrir encore 9.

Parmi les nouvelles économiques on va marquer le projet de l'adresse au Ministère des affaires étrangères de la Fédération de la Russie que le gouvernement de Moscou prépare. L'idée principale du projet est de proposer à MID envoyer un part de l'argent venu des citoyens étrangers pour l'accomplissement des visas dans la Fédération de la Russie, pour la publicité extérieure des capacités touristiques de la Russie.

L'autre proposition a eu but d'encourager des agences touristiques qui travaillent pour l'arrivée. Selon les données, 95% des agences touristiques de Moscou s'occupent du tourisme du départ. Et seulement 5% – de l'entrée. Probablement le changement de la politique fiscale dans ce secteur va faire s'intéresser les agences touristiques du travail avec les clients étrangers.

lundi 21 septembre 2009