Madonna est soupçonnée des gains illégaux russes

Madonna est soupçonnée des gains illégaux russes

Le député de l'assemblée délibérante de Saint-Pétersbourg Vitaliy Milonov a demandé les contrôles de la légitimité du récital en Russie de la chanteuse Madonna, qui avait lieu dans la capitale du nord le 7 août 2012. Milonov a trouvé que les organisateurs du concert pouvaient violer la législation du travail russe, en particulier, le visa lui permettait de travailler seulement aux concerts de bienfaisance.

La gestion du service fédéral de migration à Saint-Pétersbourg avait examiné la déclaration du député, mais n'a révélé aucune infraction à la loi de pop-star d'ouest, annonce l'agence RIA Novosti. Le chef de département de SFM Elena Dunaeva a noté que la violation de la loi aurait lieu seulement si on a prouvé des relations juridiques avec la société russe, qui aurait payé les honoraires à la chanteuse. Mais l'organisateur du concert russe s'occupait seulement de la préparation et de l'organisation du récital, alors aucun paiement direct n'a été commis.

« Nous avons vérifié que Madonna entrait avec un visa qui lui a permis de procéder à une série de concerts en Russie, elle n'avait pas reçu d'argent, elle n'avait pas des contrats en Russie. Il n'y a pas d'aucune violation de la législation. Il n'y a pas de la liste des motifs pour sa mise en cause », a souligné Dunaeva.

Précédemment Vitaliy Milonov a déjà poursuivi en justice Madonna parce qu'il a été d'avis que sa déclaration était blessante au sujet de soutien du sexe minorité faite au concert à Saint-Pétersbourg, avec une demande de payer 333 millions roubles en compensation. Ensuite, la Cour a rejeté la demande d'un député.

lundi 22 avril 2013