Le premier hôtel capsule en Russie

Le premier hôtel capsule en Russie

La cérémonie d'ouverture du premier hôtel russe de type de la capsule « Air Express » a eu lieu à l'aéroport international Sheremetyevo dans le terminal « Aeroexpress » le 25 novembre, 2009.

L'idée des hôtels capsules est venue de Japon, où ils ont existé depuis plus d'un an – ainsi, selon gzt.ru, seulement à Tokyo il y a environ quarante de ces hôtels au 700 chambres.

Au Japon ces hôtels se représentent les capsules véritables, qui contiennent à peine un lit. C'est pourquoi l’attribut obligatoire de l'hôtel est le grand espace commun avec un bar, un sauna et, parfois, une piscine.

En Europe, l'idée de l'hôtel capsule est venue sous une forme modifiée. Les chambres sont plus semblables à la cabine de liner. Dans chacune chambre il y a tout le nécessaire pour le repos – un lit, un téléviseur, une salle de bain équipée, un téléphone et Internet.

L'hôtel « Air Express » est crée exactement selon le principe européen. Il est destiné principalement pour ceux qui voyagent en transit – là, ils pourront passer le temps, avoir un bon repos et se rajuster. L'hôtel est également utile à ceux dont le vol est retardé beaucoup. Les frais pour rester à l'hôtel sont facturés pour les quatre premières heures, puis le tarif est calculé sur la rétribution à l'heure.

« Air Express » est situé au cinquième étage de complexe terminal « Aeroexpress » à côté des terminaux 2, D et E. Ses hôtes auront accès à tous les services d'aéroport, aux cafés et aux magasins. L'hôtel à 66 chambres en gros divisées en classes : de la première à la classe économique. D'abord la classification concerne la dimension de la chambre (la classe économique a seulement 7,5 mètres carrés, sans fenêtre).

A l'extérieur l'hôtel apparaît juste comme n'importe quel autre hôtel de la ville. L'enregistrement, les clés électroniques et le paiement à l'avance.

Le directeur de l'hôtel Zemfira Yunusova a expliqué : « Le nouvel hôtel est destiné pour ceux qui ont besoin d'un peu de repos, et qui ne veulent pas trop payer pour les services inutiles et le temps supplémentaire ».

lundi 30 novembre 2009