Le département du Consulat a 200 ans

Le département du Consulat a 200 ans

Le 22 avril au centre de presse RIA « Novosti » a eu lieu une conférence du chef du département du Consulat du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de la Russie Andrey Karlov, rapportée au 200e anniversaire du service du Consulat en Russie.

On tient pour la date de formation du département du Consulat le 15 Mai 1809. Ce jour l'empereur Alexandre I a signé le traité qui exigeait de créer une expédition des affaires du Consulat comme une structure indépendante dans le Ministère des affaires étrangères. Mais les Consuls, eux-mêmes, ont apparu plus tôt, encore au 18e siècle sous le règne de Pierre I. Leur création a été déterminée par le besoin d'installation des relations de commerce stables avec des États et la protection des intérêts des Russes à l'étranger. Ainsi, le premier Consulat européen de la Russie a été ouvert en 1711 à Venise. L'introduction de l'institut des Consuls d'honneur – autant que l'apparition de nouveaux objectifs politiques pour les Consulats d'État – se rapporte à la deuxième partie du 18e siècle.

Le département du Consulat actuel existe à partie du 5 novembre 1998, quand selon l'ordre du président de la Fédération de la Russie le règlement de l'institution du Consulat de la Fédération de la Russie a été validé et le Département-même a été inclus dans la structure du Ministère des affaires étrangères.

Aujourd'hui la direction prioritaire du travail du service est la garantie de sécurité des citoyens russes à l'étranger et le maintien de la coopération politique et diplomatique avec des autres pays. C'est surtout important dans les dernières années de la renaissance active des liens internationaux de la Fédération de la Russie.

En plus, les Consulats travaillent avec des citoyens étrangers qui veulent visiter la Russie. Pour la dernière dizaine d'années le flux des visiteurs a dix fois augmenté et dans l'année 2008 3 million des gens ont visité notre pays.

Pour l'amélioration du niveau du travail dans le cadre de la reforme de la gestion d'État du Consulat 13 règlements administratifs avec une description détaillée des actions du Consulat ont été élaborés. Ces documents ont été rédigés pour la première fois dans l'histoire du Consulat. Ils sont appelés à stabiliser et à règlementer le processus du travail avec des demandes des citoyens.

C'est évident qu'avec élargissement des devoirs du Consulat et des liens extérieurs de la Russie, nombre des Consulats de l'État augmentait dans tout le monde. Pour le moment dans 142 États fonctionnent 243 Consulats. En plus 15 Consulats ont été ouverts les derniers 8 années, par exemple, à Francfort, à Palerme, à Toronto.

Bien sur ce réseau n'est pas suffisant, mais pour le moments à cause des problèmes financiers l'ouverture de nouveaux Consulats n'est pas réalisable. C'est pourquoi l'institut des Consuls d'honneur est utilisé largement. Il compte 84 personnes dans 51 États pour le moment.

L'institut des Consuls d'honneur a une très longue histoire. Avant la révolution, selon M. Karlov, au service de la Russie étaient à peu près 300 Consuls d'honneur. Plus tard dans les années de la Russie soviétique le Consul d'honneur est resté le seul – dans un des pays de l'Amérique latine. Pourtant dans les années 90 l'institut à commencé a renaitre.

Le Consul d'honneur ne possède pas de tous les droits du Consul officiel – il ne délivre pas de visas et ne peut pas accomplir certaines actions juridiques. Souvent les anciens citoyens russes deviennent Consuls d'honneur, qui habitent depuis longtemps à l'étranger. Ainsi un représentant du pays de résidence peut devenir Consul d'honneur, par exemple, un homme d'affaire respecté. Sa candidature est toujours réglée avec le gouvernement local et normalement il n'y a pas de problèmes.

Le service du Consulat s'occupe dans le cadre de sa compétence de l'élaboration et l'évolution des lois fédérales concernant l'entrée et le départ des citoyens sur le territoire de la Russie, la position de droit des citoyens étrangers et le contrôle de migration. La création des conditions de l'entrée favorable des citoyens étrangers est une partie importante du travail du département.

En répondant aux questions des journalistes, M. Karlov a encore une fois confirmé la disponibilité de la Russie de signer le traité du régime sans visas avec les pays de l'UE.

Ainsi selon le traité de 2007, les citoyens étrangers en respectant toutes les conditions peuvent obtenir le visa en Russie pour le période de 3 mois, d'une année et recevoir une invitation directe dans le pays.

En commentant la question du prix du visa pour les étrangers, Andrey Karlov a souligné que le prix du visa pour les citoyens de l'UE est fixé nettement dans le traité. Si dans le Consulat le visa est délivré sans surtaxes, dans les centres de délivrance des visas le prix peut être plus haut vu des taxes supplémentaires du centre de délivrance de visas concret. Le prix des visas change dans les autres pays selon le principe de la réciprocité selon le prix du visa équivalent du pays de la résidence du citoyen russe.

mardi 28 avril 2009