Les conditions du régime de visa entre l'UE et la Russie ne changeront pas

Les conditions du régime de visa entre l'UE et la Russie ne changeront pas

Le représentant de l'Union Européenne en Russie Vigaudas Ushackas a raconté dans l'émission de la station de radio « Écho de Moscou » que le régime de visa allégé entré en vigueur en 2006 entre la Russie et l'Union Européenne agira toujours.

Le diplomate a noté que l'Europe est intéressée au maintien des bonnes relations avec la Russie, mais elle ne peut pas entièrement ignorer cependant la situation dans la Crimée.

Cependant dès le six mars on arrêtait le travail sur les propositions de la simplification ultérieure du régime de visa en voie de sa suppression complète. Alors à titre d'un des mesures possibles de l'influence sur la Russie le chef de l'UE Herman Van Rompuy a nommé l'interdiction de la délivrance des visas pour les citoyens russes. En réponse l'ambassadeur des commissions spéciales du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie Anvar Azimov a déclaré, que cette déclaration entrant en contradiction avec l'accord, est inadmissible.

En même temps en raison de la situation dans la Crimée on examine le projet de loi, qui permet d'introduire les sanctions de visa et les sanctions économiques contre les fonctionnaires russes et les compagnies russes aux Etats Unis. À son tour les fonctionnaires russes se sont adressés au Ministère des Affaires étrangères avec la demande de prendre des contre-mesures, si la loi proposée entre en vigueur. Le Ministère des Affaires étrangères a confirmé qu'en cas d'acceptation des sanctions rigides antirusses, il sera obligé de donner la réponse symétrique.

Cependant les experts mentionnent que la coopération du business russe et américain ces derniers temps était activée particulièrement. Et les cours politiques semblables peuvent amener aux pertes économiques pour les économies des deux pays.

lundi 17 mars 2014