1. Visa House
  2. Les nouvelles
  3. L'expérience sur la perception de la taxe de séjour en Russie
L'expérience sur la perception de la taxe de séjour en Russie

L'expérience sur la perception de la taxe de séjour en Russie

Une expérience sur la perception de la taxe de séjour a commencé dans les villes d’eaux de Stavropol et de l'Altaï à partir du 1er mai. Il est à noter que les fonds recueillis seront utilisés pour développer l'infrastructure. On suppose que les touristes majeurs qui vivent dans des hôtels pendant plus de 24 heures paieront la taxe de séjour. La taille de la taxe de séjour selon la loi ne peut pas dépasser 100 roubles. En 2018 la taxe est limitée à 50 roubles.

Il est nécessaire de noter que la Crimée et le territoire de Krasnodar ont changé le terme de l'introduction de la taxe de séjour. Dans la région du Koubane, on lèvera la taxe de séjour à partir du 16 juillet 2018, après la Coupe du monde. « Si vous regardez les statistiques, nous pouvons voir qu’en Russie le nombre de touristes sur le territoire de villégiature dépasse parfois le nombre d'habitants. Il y a une détérioration de l'infrastructure des villes, et les municipalités ne disposent pas de ressources suffisantes pour la reconstruction de l'infrastructure. Grace à la taxe de séjour, nous recevrons les fonds nécessaires pour restaurer l'infrastructure existante et pour créer des nouveaux objets qui attireront les touristes », – a déclaré le chef de l'administration territoriale de l'Altaï pour les relations extérieures et pour le tourisme Yuri Zakharov.

Il est à noter que les touristes qui se reposent sur le territoire de Stavropol paieront la taxe de séjour la plus élevée – 50 roubles par personne pour chaque jour de séjour. Dans le territoire de l'Altaï, la taxe est 30 roubles, dans le territoire de Krasnodar – 10 roubles. En outre, les touristes paieront la taxe de séjour dans les hôtels d'Alouchta, Yalta, Soudak, Eupatoria, Sak, Théodosie.

lundi 7 mai 2018