On a interdit le transport des liquides à bord des avions en Russie

On a interdit le transport des liquides à bord des avions en Russie

Le 8 janvier l'agence fédérale des transports aériens de la Russie a dirigé la directive aux aéroports de la Russie, l'un des points de laquelle est devenue l'interdiction de transport de n'importe quelle quantité de liquides à bord de l'avion dans les bagages à main. La raison de l'introduction des restrictions rigides devient des actes de terreur à Volgograd et, comme la conséquence, la nécessité du renforcement des mesures de sécurité des aéroports.

L'exception serait les médicaments et les moyens de l'hygiène personnelle, nécessaires pour maintenir les passagers durant le vol. Le certificat médical officiel peut devenir la preuve.

Toutefois, les experts disent que les mesures sont trop sévères. « L'innovation de l'agence fédérale des transports aériens est extrêmement rigide. Le resserrement des règles ne peut s'expliquer que par les craintes liées aux Jeux olympiques à Sotchi. Malheureusement, la législation dans le domaine de l'aviation presque ne prend pas en compte les intérêts des consommateurs. On ne peut pas lutter contre cela, car les autorités ont le droit d'établir telle exigence, c'est en raison des questions de sécurité et les compagnies aériennes et les aéroports doivent les accomplir », cite l'agence « RIA Novosti » la parole de président du Conseil d'administration de la Confédération internationale des sociétés de consommateurs Dmitrij Yanin.

Aussi les experts notent que l'interdiction peut affecter négativement les dépenses des voyageurs. Puisqu'on doit faire enregistrer dans les bagages tous les liquides, cela peut amener au bagage en trop et la nécessité du paiement complémentaire de transport du bagage. Il sera particulièrement sensible pour les voyageurs des lignes aériennes budgétaires, pour qui le transport du bagage est souvent le service entièrement payant.

lundi 13 janvier 2014