L'interdiction décennale à l'entrée à la Russie menace aux étrangers qui ont violé la loi migratoire

L'interdiction décennale à l'entrée à la Russie menace aux étrangers qui ont violé la loi migratoire

« Russie Unie » a déposé le projet de loi à la Douma d'État, adressé sur le durcissement de la responsabilité de la violation de la législation migratoire de la Russie. Il s'agit du durcissement de la responsabilité des citoyens étrangers aussi que des Russes ayant contribué à la violation.

Les concepteurs du projet notent, il est élaboré conformément à la conception pour le développement de la politique migratoire du pays signée par Poutine.

Irina Yarovaya le chef du comité de la sécurité de la Douma d'État, le membre de « Russie Unie » a noté que les changements doivent décider les problèmes les plus épineux dans la sphère de la migration. En particulier, il s'agit du recrutement illégal sur le travail, le problème « des appartements en caoutchouc », l'éthique des employeurs par rapport aux travailleurs étrangers.

Ainsi, le média communique, le projet de loi prévoit l'introduction de la responsabilité pénale de recrutement multiple des migrants illégaux sur le travail, ainsi que de l'octroi à eux du logement.

À son tour, les travailleurs qui ont violé la législation migratoire risquent d'ailleurs de recevoir l'interdiction décennale à l'entrée à la Russie.

Le service fédéral migratoire de la Russie compte à l'aide de représentant sur la considération à la Douma d'État des corrections au code pénal, au code administratif et au code civil de la Fédération de Russie, qui durciront la responsabilité de la violation des règles de l'entrée et de l'enregistrement sur le territoire du pays déjà en automne.

mardi 3 juillet 2012