Les touristes étrangers pourront se trouver en Arctique russe sans visa pendant trois jours

Les touristes étrangers pourront se trouver en Arctique russe sans visa pendant trois jours

Le ministère de la Culture de la Russie a proposé un projet de résolution selon lequel les touristes étrangers qui viennent en Russie par les ports d’Arkhangelsk, de Mourmansk et de Zarubino pourront rester sur le territoire de l'Arctique russe sans visa pendant trois jours.

Le ministère de la Culture pense qu'une telle mesure permettra d'attirer des étrangers et de faire l'Arctique russe accessible. Comme on parle dans le projet, la décision du gouvernement russe va faciliter les visites de ressortissants étrangers dans les régions fédéraux d'Extrême-Orient et du Nord-Ouest et va conduire à l’augmentation du flot touristique et au développement du tourisme en général.

Selon des données préalables, les indulgences de visa contribueraient à l’augmentation du nombre de touristes de la Corée du Sud.

Le remplaçant du chef de l'Agence fédérale du tourisme Sergei Korneev pense que le choix du port est correct, parce que les directions du nord sont populaires parmi des touristes étrangers. « Des touristes asiatiques et européens s’intéressent activement au Nord. Tout le monde voit une grande demande pour cette direction de nos voisins. Par exemple, la Norvège est aujourd'hui l'une des directions les plus populaires parmi des touristes dans le monde, des gens viennent la-bas pour voir les aurores boréales, regarder la nature de l'Arctique », – a déclaré Sergei Korneev.

Selon l'ancien ministre de la Culture de la République de Carélie Elena Bogdanova, les agences touristiques européennes qui souhaitent transporter des touristes sur le Nord de la Russie, pendant une longue période ont essayé d'obtenir de telles indulgences de visa.

Il est nécessaire de noter que maintenant le régime de trois jours sans visa pour des touristes étrangers fonctionne dans les ports Grand et Passagers de Saint-Pétersbourg, dans les ports de Vladivostok, de Korsakov, de Vyborg, de Sotchi et de Novorossisk.

lundi 29 février 2016