La Russie développera le tourisme polaire

La Russie développera le tourisme polaire

Le centre du tourisme polaire sera construit dans l’arrondissement autonome Iamal-Nénéen par les efforts conjugués de l'administration de l’arrondissement et le consortium finlandais « Sofi ». L'accord sur ce projet était signé le 10 février 2010 par le gouverneur INAO et le directeur général de la compagnie Erkii Leppjanen, – annonce ITAR-TASS.

C'est une bonne chance de commencer la réalisation des grands projets touristiques au nord pour la Russie. Comme le conseiller du chef de l'agence Fédérale du tourisme de la Fédération de Russie a marqué : « Pendant la dernière séance du comité International sur la coopération des États de la région Arctique, qui a passé au début du mois à Stockholm, on a créé un groupe de travail du développement du tourisme polaire. Cette année la Fédération de Russie préside dans l'organisation internationale. Assez grands moyens sont assignés au concours des projets touristiques dans les pays de l'Arctique – près de cent millions d'euro », – cite IA « Sever-Presse ».

D'après l'évaluation des experts la construction peut coûter 6 milliards roubles et s'allongera pour deux ans. Cependant on n'envisage pas de mettre les fonds publics dans la construction – la recherche de financements des investissements étrangers entre dans la tâche « Sofi ». L'État de sa partie va assurer les places pour constructions, la base technique et législative.

On va ériger le centre du tourisme polaire à deux étapes : d'abord on construit l'ensemble hôtelier sur 500 places, puis le Centre lui-même et les cottages – encore sur 500. Les salles de concerts, les restaurants, les centres divertissants, les piscines et d'autres objets touristiques entreront dans l'ensemble. Les pouvoirs espèrent que les étrangers s'intéresseront non seulement aux curiosités culturelles de la capitale et de l’Anneau d'Or en Russie, mais aussi aux particularités naturelles du pays donnant les possibilités vastes pour le tourisme extrémal et écologique.

On planifie que le Centre touristique acceptera jusqu'à soixante mille personnes par an. L'assistant du gouverneur de l’arrondissement autonome Iamal-Nénéen a souligné : « C'est un peu d'en comparaison de grands centres touristiques de l'Europe, mais il suffit pour Iamal ».

L’analogue finlandais fonctionnant avec succès en Laponie deviendra le prototype du nouveau Centre du tourisme polaire.

Le consortium « Sofi » est un des plus grands en Finlande, il comprend plus de 40 compagnies finlandaises de construction. Il prend part déjà à la construction du stade olympique à Sotchi.

mardi 16 février 2010