L'Agence fédérale du tourisme est contre l'introduction des empreintes digitales pour des touristes étrangers

L'Agence fédérale du tourisme est contre l'introduction des empreintes digitales pour des touristes étrangers

L'Agence fédérale du tourisme s`est prononcé contre l'idée d'introduire des empreintes digitales obligatoires pour les touristes étrangers, qui font un visa pour la Russie, – a dit l'agence Interfax.

« Les pays de l'UE ont mis en place les empreintes digitales obligatoires pour des touristes russes à l`obtention des visas. En réponse à ce pas évidemment inamicale on a planifié introduire un système similaire. Mais cela conduira instantanément à une baisse des flux de touristes », – a déclaré le chef de l'Agence fédérale du tourisme Oleg Safonov.

Selon de nombreux experts, les difficultés bureaucratiques liées à l'obtention du visa pour la Russie, impactent négativement sur le nombre de touristes étrangers dans le pays, et des formalités supplémentaires ne feront qu'aggraver la situation.

La plupart des personnes âgées viennent en Russie à l`aide de feuilles touristiques. Il sera difficile d'obtenir un visa pour elles en raison du petit nombre de centres de visas russes à l'étranger, car les empreintes digitales exigent leur présence personnelle à l'enregistrement des documents.

Le chef de l'Agence fédérale du tourisme est sûr qu`au moment présent le travail doive être fait en direction de la libéralisation des visas et de la création de conditions favorables pour des touristes étrangers.

Safronov a dit que l'année passée, les étrangers ont dépensé environ 12 milliards de dollars en Russie, mais potentiellement on peut considérablement augmenter cette somme, notamment grâce à l'introduction du régime d'exemption de visa pour des touristes en transit, et grâce à l'élargissement du groupe de voyage sans visa selon l`exemple de la Chine, mais aussi grâce à la pratique de séjour des croisiéristes sans visa.

À son tour, le président russe Vladimir Poutine a soutenu l'idée d'échange de groupe sans visa.

« On peut le faire pour l'ensemble du groupe des pays du BRICS ... En général, selon l'expérience russe et international, la libéralisation du régime du visa presque toujours conduit à une augmentation des flux touristiques. Dès l`annulation – la circulation des citoyens d'Israël en Russie a augmenté plus de deux fois. La circulation de la Turquie a augmenté en 41%, de la République de Corée – en 40% », – a dit le président.

lundi 24 août 2015