1. Visa House
  2. Les nouvelles
  3. La Russie procède à l'expulsion de travailleurs nord-coréens
La Russie procède à l'expulsion de travailleurs nord-coréens

La Russie procède à l'expulsion de travailleurs nord-coréens

Selon TASS, Alexander Matsegora, ambassadeur russe à Pyongyang, a déclaré mardi aux journalistes russes à New York l'expulsion de travailleurs migrants en Corée du Nord dans certaines régions russes, conformément aux conditions de la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies.

Selon Matsegora, une telle mesure portera un coup sérieux à l'économie russe, en particulier en Extrême-Orient, où au présent environ 12 000 travailleurs nord-coréens mènent des travaux de construction. Selon des données générales, chaque année environ 12–15 mille citoyens de la Corée du Nord entrent en Russie, 90% d'entre eux obtiennent des visas de travail à court terme. Au total, environ 35 000 migrants nord-coréens travaillent dans les secteurs de la construction, de l'agriculture et de la pêche.

Matsegora a souligné que l'expulsion n’est pas « violente ». « Nous ne renvoyons personne de force en Corée du Nord (...) Nous sommes en contact avec le Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Tous les problèmes de ces personnes qui ont décidé de ne pas revenir, nous résolvons », – a déclaré l'ambassadeur.

Il est nécessaire de rappeler que la résolution précitée sur le renforcement des sanctions contre la Corée du Nord a été adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies le 22 décembre 2017 en réponse à un test de missile balistique mené par le pays en novembre. Le document prévoit de nouvelles restrictions sur la livraison du pétrole brut et de produits raffinés à Pyongyang, et aussi le rapatriement des travailleurs migrants nord-coréens de tous les pays sur une période de 24 mois.

lundi 12 février 2018