L'introduction de quotas pour l’emploi pour des guides étrangers, des traducteurs et des guides des excursions en Russie

L'introduction de quotas pour l’emploi pour des guides étrangers, des traducteurs et des guides des excursions en Russie

Selon le Ministère du Travail et la protection sociale de la Fédération de Russie, un de ces jours, on a discuté publiquement le projet du Ministère sur les changements de la loi « Sur l'approbation de la liste des professions étrangers – des professionnels qualifiés, des gens qui sont employés par leur profession (spécialité), sur laquelle on ne met pas des quotas sur la délivrance de permis de travail ». Selon les résultats d'un débat public, on a décidé de maintenir les quotas pour l'emploi des spécialistes étrangers qui travaillent comme les guides-interprètes, les traducteurs et les guides des excursions.

« Ainsi les étrangers (les représentants de ces professions) ne pourront pas travailler en Russie sans quotas. Selon la loi actuelle, il faudra obtenir le permis pour travailler dans le cadre de certaines régions pour des travailleurs étrangers, » – cite le service de presse du Ministère du Travail et la protection sociale les mots de Maxim Topiline. « Au présent l’ordre se trouve dans le Ministère de la Justice », – a déclaré le chef du ministère.

Il est nécessaire de noter que les guides-interprètes, les traducteurs et les guides des excursions ont été inclus dans la liste des professions de citoyens étrangers qui ont le permis de travail sans quota. Cependant les résultats de la discussion publique du projet de l'ordre ont montré que la communauté professionnelle est contre les planes du Ministère du Travail de permettre aux ressortissants étrangers de chercher un emploi dans le secteur du tourisme sans quotas. Selon les participants du marché du tourisme, l'abolition des quotas pourra conduire au chômage dans le domaine des guides touristiques qualifiés – des citoyens russes, et pourra faire des dommages dans le domaine du tourisme et conduira à une croissance incontrôlée du marché touristique de l'ombre.

Le Ministère du travail a pris en compte l'opinion de la communauté professionnelle et a décidé de ne pas abolir les quotas sur l'emploi pour les guides-interprètes étrangères, traducteurs et guides des excursions.

mercredi 24 février 2016