Ministère de la Culture a soutenu l'idée d'introduire un régime libre de visa pour les passagers en transit

Ministère de la Culture a soutenu l'idée d'introduire un régime libre de visa pour les passagers en transit

Le ministère de la Culture de la Fédération de Russie a soutenu l'idée d'introduire un régime libre de visa de 72 heures pour les touristes étrangers qui voyagent en transit dans les aéroports russes.

Le chef du ministère, Vladimir Medinsky, a déclaré: « Le ministère de la Culture et de Tourisme russe sont adhérents ardents de cette idée parce que cela stimulera considérablement le tourisme d'entrée. »

En analysant l'expérience russe et l'expérience d'autres pays, Medinsky a noté que la libéralisation du régime de visa influe directement sur la croissance du torrent touristique. Par exemple, l`abrogation de visa entre la Russie et la Corée a conduit à l`augmentation du flot touristique de ce pays en 45%. La simplification des formalités de visa avec la Turquie a aussi abouti à un effet positif.

« Quand les formalités de visa ont été réduit, nous avons pensé que le nombre de touristes russes augmenterait, mais en effet nous avons eu beaucoup de touristes turcs. Il s'est trouvé qu'il y avait des Turcs riches qui sont descendus dans des hôtels chers. La situation analogique est avec l'Iran. » – a cité l'agence Interfax du ministre.

D'après les médias, pendant le prochain Conseil d'Etat consacré au thème du tourisme, la question de l'introduction du régime libre de visa de 72 heures pour les touristes de vingt pays, y compris les États-Unis, Australie et plusieurs pays européens sera soulevée.

La loi sur le régime sans visa pour les passagers en transit a été établi en 2013, mais en raison de complications dans la politique étrangère l`adoption a été remise sine die.

Dans cette loi on a été écrit non seulement la liste des pays dont les citoyens peuvent se rendre en Russie sans visa, mais aussi les aéroports qui seront subi par ce changement. En particulier, la liste comprend trois aéroports de Moscou et les aéroports de Saint-Pétersbourg, de Kazan, de Sotchi, de Samara, de Khabarovsk, de Novossibirsk et d`Iekaterinbourg. Selon les experts, la libéralisation aidera à augmenter le flot touristique en 30% par an.

A l'heure actuelle, le ministère des Affaires étrangères de la Russie est contre cette mesure, en pensant que l'introduction du régime sans visa est possible seulement sur la base de la réciprocité.

lundi 17 août 2015