Les étrangers ne vont pas à la Russie à cause des visas

Les étrangers ne vont pas à la Russie à cause des visas

Le vice-président de l'union Russe de l'industrie touristique Jury Barzykin a marqué les formalités de visa, comme une de principales raisons du faible développement du tourisme d'entrée en Russie à la conférence de presse dans « RIA Novosti ».

Malgré le potentiel étendu culturel et historique, les ressources naturelles, les riches possibilités de loisirs, la Russie prend à peine la dernière place dans la cote de popularité des pays attrayants du point de vue du tourisme.

La branche touristique trouve cette situation tellement sérieuse que l'union Russe de l'industrie touristique a signé et dirigé au Ministère des Affaires étrangères la lettre avec la proposition sur la création du groupe de travail commun pour la discussion du problème et la rédaction de la décision acceptable.

Jury Barzykin a noté : « Si on voit que le tourisme d'entrée dans l'ensemble a augmenté de 6,9 % à l'échelle mondiale l'an passé, chez nous cette croissance a composé seulement 2 % que se trouve en général dans le cadre de l'erreur ».

Ainsi, ayant dressé les bilans du début de l'année, Service fédéral des statistiques note que les premiers trois mois de 2011 le flot touristique de la Finlande est tombé sur 24 %, de l'Allemagne – sur 19 %, de l'Espagne et la France – sur 16 % et etc.

Il y a en même temps des données que la permission de se trouver sur le territoire de la Russie aux étrangers sans visa 72 heures a augmenté l'affluence des touristes de 1 millions personnes voyageant sur les bacs et les liners de croisière.

« Dès qu'on introduit le régime sans visa entre la Russie et un autre pays, le flot touristique s'augmente. Par exemple, le flot de l'Argentine, de Brésil a augmenté de 30 %. L'exemple inverse – le centre de visa de la Russie s'est ouvert en Espagne, et ici tous les opérateurs touristiques espagnols ont perdu l'accréditation, les délais de l'obtention d'un visa ont augmenté. Comme le résultat – le nombre des touristes a été réduit de 19 % », – a noté encore un participant de la conférence de presse – le directeur général de la compagnie touristique « Svoy ТТ » Sergei Vojtovitc.

L'expert a souligné, la suppression ou l'allégement des formalités de visa, ne coûtera pas la Russie de la grosse somme d'argent. En même temps l'effet financier de telles innovations sera considérable. Les données sont telles que l'an passé les touristes russes ont dépensé à l'étranger de l'ordre de 26,5 milliards de dollars, mais les touristes étrangers ont amené en Russie seulement 8,9 milliards.

lundi 27 juin 2011