L'Agence fédérale du tourisme propose de réduire le prix des visas en Russie

L'Agence fédérale du tourisme propose de réduire le prix des visas en Russie

Selon Oleg Safonov, en parlant pendant la conférence « Le tourisme en Russie: l'investissement dans l'avenir », – dans le but d'augmenter le flux de touristes dans le pays l'Agence fédérale du tourisme propose de réduire considérablement le prix des visas russes ou les rendre gratuits.

Selon le chef du ministère, la Russie fait concurrence activement à d'autres pays pour des touristes. En prenant en considération que lors de la planification d'un voyage le choix du pays pour beaucoup de touristes dépend de la disponibilité des visas, il devient évident la nécessité de simplifier les procédures de visas pour l'entrée en Russie. « Nous devons faire tout ce qu’il est possible pour que le touriste choisisse notre pays et aille chez nous », – a dit O. Safonov.

« Selon l'Agence fédérale du tourisme, il est important de travailler sur la simplification des procédures de visas, des procédures douanières, des procédures frontalières, du développement des points de passage de la frontière pour que les gens qui veulent visiter notre pays, puissent le faire », – a déclaré le chef du département pendant la conférence « Tourisme en Russie: l'investissement dans l'avenir ».

Pendant la conférence on a abordé la question du tourisme sans visa. Selon les experts, l’abolition des visas dans certaines régions peut conduire à une augmentation du flux de touristes pour 50%. L'efficacité d'une telle mesure peut prouver par l'exemple de touristes de la Chine : près de 4000 touristes de la Chine sans visas a visité Saint-Pétersbourg et Moscou au cours de la semaine de la célébration du Nouvel An chinois (du 27 janvier à 2 février 2017), qui est presque 50% plus que l'an dernier. En outre, grâce à l'entrée sans visa pour quelques dernières années le trafic de passagers entre la Russie et la Corée a augmenté de 5 fois.

Malgré une efficacité évidente de l'introduction du régime de sans visas, l'Agence fédérale du tourisme ne veut pas dire prêt à abolir les visas. « Nous devons comprendre que la menace terroriste croît dans le monde. Malheureusement, ça serait bien de refuser des visas, mais c’est une idée utopique. Nous devons faire une autre chose – il faut simplifier des procédures de visas et à cet égard nous coopérons très activement avec des collègues du Ministère des Affaires étrangères », – a conclu Oleg Safonov.

lundi 20 février 2017