On a arrêté le travail sur la loi au sujet du séjour sans visa des étrangers en Russie

On a arrêté le travail sur la loi au sujet du séjour sans visa des étrangers en Russie

Le service de presse du ministère de la Culture de la Russie a annoncé que le travail sur le projet de loi, qui doit permettre aux étrangers le séjour sans visa en Russie pour un délai de jusqu'à 72 heures était arrêté. Selon les experts l'adoption du projet de loi pourrait augmenter la quantité des touristes étrangers dans le pays sur 30–50 %.

Le travail sur la loi dans le ministère était commencé encore en 2013, en mai 2014 le document devait être considéré à la douma d'Etat, mais en raison de la situation compliquée de politique extérieure l'examen était reporté.

En 2015 Arcady Dvorkovich a donné un ordre au ministère de la Culture, au ministère des Transports, au ministère de l'Economie et aux quelques autres départements élaborer le plan concret de la garantie des citoyens étrangers voyageant en transit se trouver en Russie sans visa pour le délai de jusqu'à 72 heures. La mesure devait concerner les citoyens des pays entrant dans l'Organisation de coopération et de développement économiques, en particulier ce sont : l'Australie, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède, la Suisse et les autres Etats industrialisés européens. On sait qu'au début de février les départements ont préparé la liste des aéroports : Cheremetièvo, Vnoukovo, Domodedovo, Poulkovo, Koltsovo et d'autres aéroports. Les touristes peuvent entrer en Russie par ces aéroports.

Cette expérience a fait bien ses preuves à Saint-Pétersbourg. Selon les experts après la mise en vigueur de la loi, permettant aux voyageurs des bacs et des navires croisières séjourner dans la ville sans visa pendant 72 heures, le nombre de voyageurs a augmenté sur 30 %.

lundi 25 mai 2015