L’entrée sans visa en Russie pour les jeunes non-citoyens des pays baltes

L’entrée sans visa en Russie pour les jeunes non-citoyens des pays baltes

Toutes les personnes qui résident en Lettonie et en Estonie avec le passeport d’un non-citoyen, peuvent entrer en Russie sans visas, selon le service de presse du Ministère russe des Affaires étrangères.

Il est à noter que l'entrée sans visas des non-citoyens concerne uniquement le voyage à court terme – à condition de séjourner des personnes de ces catégories en Russie pas plus de 90 jours de chaque 180 jours. S'il devient nécessité de rester en Russie pour une période plus longue, ces personnes doivent obtenir un visa sur la base d'une invitation.

L'ambassadeur russe en Estonie, Alexander Petrov a rappelé qu'en août 2016, il y a eu un incident avec un étudiant de Riga, qui a fait ces études dans l'une des universités de Moscou. La jeune fille, étant une apatride, a été arrêtée par un garde-frontière russe en raison de l’absence du visa pour entrer en Russie. L’action du décret 17 juin 2008 sur l'entrée sans visas en Russie pour des non-citoyens s’est reflétée aux personnes qui sont nées en URSS, c’est-à-dire jusqu'au 6 février 1992. L’étudiante de Riga est née après le 6 février 1992.

Aleksander Petrov a déclaré que « à la suite de cet incident, il est devenu clair que le décret prive une génération grandie de visiter sans visas la Russie. En raison des changements dans le décret actuel, maintenant la jeunesse estonienne, qui n’a pas de citoyenneté, peut arriver en Russie sans visas», – a dit l'ambassadeur. Il est nécessaire de préciser que le décret sera valable aussi longtemps que l'Estonie et la Lettonie ont conservé le statut des apatrides.

lundi 10 avril 2017